Projet Gurs
Rencontres et mémoire

Au pied des Pyrénées occidentales, du côté français, se trouve le camp de Gurs. Il a été créé au printemps 1939 pour les réfugiés espagnols de la guerre civile et était l’un des plus grands camps d’internement français. Après le déclenchement de la guerre avec l’Allemagne, le gouvernement français y a interné des „citoyens ennemis“ étrangers, dont des Allemands qui s’étaient exilés en France pour fuir le régime nazi.

En 1940, le régime de Vichy y a placé plus de 6.500 Allemands de confession juive originaires du Pays de Bade et de la „Saarpfalz“, après que ceux-ci ont été déportés de leur pays d’origine vers la zone non occupée de la France par les autorités allemandes. La déportation des internés juifs de Gurs vers les camps d’extermination a commencé en août 1942, avant même l’occupation allemande de la Zone libre.

Les élèves du NGL ont participé, pour la première fois en septembre 2021, à un projet de rencontre et de mémoire (pour lire le reportage, en allemand, cliquez ici). Il a été mis en place par l’association „Förderverein Deutsch-Französischer Kultur e.V. Stuttgart“. En mai/juin 2022, la suite du projet (reportage) a eu lieu dans le sud de la France. Pour la rentrée scolaire 2022/23, le groupe de projet a poursuivi son travail à Darmstadt et à Francfort (reportage).

Le groupe „Projet Gurs“ de Feuerbach fait partie d’une collaboration avec des élèves de la Lichtenbergschule de Darmstadt, du Kepler-Gymnasium de Tübingen et des lycées français Jules Supervielle (Oloron-Sainte-Marie) et Louis Barthou (Pau). Les élèves du NGL qui souhaitent participer au groupe de projet trouveront des informations dans l’espace Moodle et pourront s’inscrire à l’atelier „Projet Gurs“. Pour accéder à l’espace Moodle, cliquez ici.

Projets sur lesquels nous travaillons :

  • Sous-titrage du documentaire „Journal de Gurs. Comment nous voulons le souvenir“ : Pendant la rencontre franco-allemande de jeunes en mai-juin 2022, le cinéaste Anatoli Skatchkov, Francfort-sur-le-Main, aidé à la réalisation par Margit Sachse, Lichtenbergschule Darmstadt, a capturé des aspects importants et l’atmosphère des journées. Les élèves du NGL ont participé au sous-titrage du film, qui peut désormais être visionné par un public européen plus large avec des sous-titres en allemand, français et anglais.
  • Visite des archives municipales de Stuttgart : l’objectif était de faire des recherches sur les citoyens de Stuttgart qui ont été déportés pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour lire l’article à ce sujet, cliquez ici.
  • Développement des Footprints for Freedom (empreintes pour la liberté) : La plateforme en ligne développée par des élèves de l’école Lichtenberg Gymnasium (LuO) et des étudiants de l’université technique de Darmstadt permet de rendre visibles et de partager les cultures locales du souvenir et des destins individuels biographiques. L’objectif est de faire prendre conscience aux jeunes, de manière participative, de l’importance de l’histoire et de promouvoir la démocratie. En avril 2024, ce projet a été récompensé par le prix européen HISTOLAB. Cliquez ici pour la version navigateur et ici pour la version app (IOS).

Contact : Emilia Lenz, Vincent Raißle, Michael Rüdel

DE Deutsche Fassung EN English Version ES Versión española FR Version française

Avec le soutien de :